Résonnance Quantique

Le propos n'est pas d'aborder ici de manière détaillée les principes de la mécanique quantique, car ils sont d'une très grande complexité sur le plan mathématique et physique et quelques pages n'y suffiraient pas. De nombreux ouvrages spécialisés abordent ce domaine passionnant de la physique. Nous nous limiterons à des concepts très simples et généraux.

Si nous considérons la matière biologique du point de vue de la physique, nous constatons que les êtres humains, mais aussi les animaux et les végétaux, ne sont en fait, à l'échelle microscopique ou atomique, que des assemblages de particules élémentaires en mouvement perpétuel. Ces particules sont en interaction les unes par rapport aux autres, mais aussi par rapport à leur environnement. De ces interactions résultent des champs électromagnétiques qui peuvent être aujourd'hui mis en évidence et même mesurés par des appareils scientifiques. Ces particules émettent des quantas (paquets d'énergie) comparables aux photons, particules élémentaires qui composent la lumière. Les physiciens admettent aujourd'hui la double nature, ondulatoire et corpusculaire de la lumière. Ainsi, une onde qui se propage n'emporte pas dans son mouvement de la matière, mais de l'énergie.

La médecine quantique (ou médecine énergétique ou médecine vibratoire) considère l'homme dans sa dimension la plus profonde et la plus subtil, mais aussi dans son environnement car, selon les lois de la physique moderne, ces deux dimensions ne sont pas séparables : toute modification de l'une aura une répercussion immédiate sur l'autre. En mécanique quantique (qui s'attache à la description du comportement de la matière au niveau atomique) l'univers est vu comme un tout indivisible et dynamique et c'est ce tout qui détermine le comportement de chacune de ses parties et non pas l'inverse comme en mécanique classique. "La mécanique quantique souligne avec éclat l'évidence d'une liaison intime entre l'esprit et la matière" écrit la philosophe Jean Guitton. Elle met en évidence des comportements extraordinaires : les électrons se comportent individuellement comme des corpuscules, mais ensemble, ils se comportent comme des ondes (cf. expérience des fentes de Young). De plus, les réalités observées dépendent du point de vue adopté par l'observateur. Ainsi, si l'on pose une question de nature ondulatoire à l'électron, sa réponse sera ondulatoire. Si on lui pose une question de nature corpusculaire, sa réponse sera corpusculaire.

L'information cellulaire se propage par phénomène de résonance à l'intérieur et à l'extérieur du corps humain, livrant ainsi des indications précises et précieuses sur l'état de santé globale d'un individu, mais aussi de tel ou tel organe. La médecine quantique est une médecine globale, dans le sens où elle s'attache à l'harmonie de l'être dans chacune de ses dimensions et dans son environnement.

Les remarquables principes de la physique quantique constituent les fondements même de la Méthode ACMOS (Analyse des Compatibilités des Matières sur l'Organisme et leur Synergie) d'équilibre énergétique global, qui établit de manière parfaitement rigoureuse et cohérente un pont entre la médecine traditionnelle chinoise et les découvertes scientifiques les plus récentes. Elle s'appuie très largement sur la mesure des champs d'énergie ou d'information qui entourent l'être humain et, par phénomène physique de résonance électromagnétique, s'attache à favoriser le retour durable à l’équilibre énergétique de l’homme dans son corps, dans sa médication, dans sa nutrition et dans son environnement.

Ainsi, avec les applications de la physique quantique à la biologie, des perspectives révolutionnaires s'ouvrent aux professionnels de la santé : la cellule est un véritable résonateur et les mécanismes profonds de la biologie sont régis par des champs électromagnétiques. De l'avis de très nombreux spécialistes à travers le monde, la Méthode ACMOS en médecine quantique préfigure la médecine des prochaines décennies.

Conditions générales de vente  |  Mentions légales  |  Plan du site  |  Contact